Bécasse

Image
BECASSE - Paul REVEILHAC
Editions La Croix-Richard - 1938

50 Bois originaux gravés par Louis-Joseph SOULAS
(dont 1 frontispice en quatre couleurs et, en deux couleurs, 1 vignette
titre, 23 en-têtes ou bandeaux, 7 in-texte, et 18 culs-de-lampe)

In-8 en feuilles - 168 pages
Tiré à 400 exemplaires numérotés + 5 exemplaires hors-commerce




Image


Le plus beau livre sur la bécasse. Ce texte plein d'esprit, fruit de la grande expérience de l'auteur, fut publié en 1884. En 1938, il est réédité par Pierre Réveilhac, fils de Paul, illustré de 50 merveilleuses compositions de L-J Soulas, gravées sur bois et tirées dans des tons d'automne.






Pierre Réveilhac parle de Soulas :
Image
"L'artiste qui devait illustrer ce livre ne fut pas long à découvrir. Il me fallait un homme connaissant bien cette atmosphère des bois et de la vie rustique. Soulas fût l'élu de mon choix; il avait déjà dessiné et gravé plusieurs livres tout à fait remarquables. Elève de Méheut, qu'il avait gravé, il donna un "Raboliot" de Genevoix qui ne le cédait en rien à celui de son maître. C'était bien la manière et l'illustration telles que je les comprenais pour mon texte, modernes sans exagération, avec la technique parfaite de la gravure sur bois. Soulas vint à la Croix-Richard que je voulais donner comme cadre à mon livre, à défaut de celui où vécut l'auteur et où il fit ses exploits, la forêt de Breteuil... Image Je choisis soigneusement avec Soulas, les coins des bois les plus sauvages et répondant bien au texte, ces endroits où moi-même avais rencontré et tiré pas mal de bécasses. C'était donc sur place et le fusil en même temps que le pinceau à la main, que les paysages ont été composés, ce qui en donne toute l'atmosphère et donne également la vérité à ces tableaux. Mieux encore, la bécasse fut dessinée sur place dans les poses et les affres de l'agonie. Nature morte d'une étude très poussée qui donna tout le maximum du talent du dessinateur et du graveur."




Ci-dessous, extraits de la Préface de la réédition de l'édition de 1938, par Sébastien Alain Réveilhac, petit-fils de l'auteur, parue en l'an 2000 aux Editions Charles Hérissey (Evreux) : Image

"C'est là qu'à l'automne 1935, mon père et moi, nous avons entraîné notre artiste, Louis-Joseph Soulas, sur la trace de nos bécasses. Dans toutes les situations Soulas était présent, à l'arrêt du chien, au levé, au coup de fusil s'il y en avait un, au retombé ou à la chute de l'oiseau, si le coup de fusil avait été opportun. C'est sur place que Soulas regardait, étudiait et dessinait ses premiers croquis qui devaient servir à ses magnifiques illustrations. Il restait assez souvent sur place pour que moi, le benjamin, lui porta son casse-croûte et souvent le partagea avec lui, commentant telle ou telle circonstance de position de l'oiseau, du chien ou des chasseurs, ce qu'il sut avec une admirable fidélité reproduire dans ses dessins que nous rééditons aujourd'hui."